• Decazeville

    En remontant vers chez nous , nous avons passé la nuit dans une ancienne mine désaffectée,
    Les camping-caristes , y sont les bienvenus .

    Decazeville

     En occitan La Sala, est une ville du département français de l'Aveyron et de la nouvelle région Occitanie.

    Ville récente d’environ 180 ans, c’est l’une des premières qui a été bâtie autour et à cause de l’industrie. A l’origine, on y trouvait des marécages, le domaine de Lassalle et trois villages : St Roch, Vialarels, St Michel.

     

    Le Duc Elie Louis DECAZES, ambassadeur de Louis XVIII en Angleterre, avec l’aide de François CABROL va implanter la sidérurgie à Decazeville en suivant la méthode à l’anglaise : fabriquer de la fonte avec du charbon et du minerai de fer.
    C’est le début de la révolution industrielle à Decazeville et dans le bassin où l’on commence à exploiter le charbon en galeries souterraines.

     

    La première coulée de fonte a lieu pour la Noël 1828 sur le site de la Forézie à Firmi. L’usine est ensuite déplacée au lieu-dit Lagrange (actuellement ZI du Centre). Decazeville devient commune en 1834 et prend le nom de son fondateur. La ville connaît de grands jours (en 1842 c’est la plus importante usine sidérurgique en France) et est en pleine expansion jusqu’en 1855, date à laquelle le traité de libre échange signé avec l’Angleterre provoque une très longue crise métallurgique nationale.

     

    Decazeville                                     Pierre Vetter  Géologue   ------>

     

    L’exploitation de la mine à ciel ouvert,la Découverte, débute en 1892. Mais la métallurgie décline peu à peu, après la guerre. Les mines souterraines sont abandonnées en 1966. La concentration des efforts s’est donc effectuée sur la mine à ciel ouvert,la Découverte, qui est devenue la plus grande exploitation de ce type en France (3,7 km de long,2,5 km de large,250 m de profondeur).

    Chevalement de mine

     Le Chevalement (22 m de haut), a été construit en 1902-1904, il desservait le puits central, qui descendait d’abord entre 1902 et 1904 à 127,27 de profondeur puis entre 1930 et 1936 à 151,07 m.

     

    Il servait aussi à l’aérage des galeries, notamment la sortie d’air, même si les mineurs y descendaient à raison de 1000 mineurs toutes les 24 h, réparties sur 3 postes de travail, soit un système de travail en 3 x 8, (deux cages, une descendante et l’autre ascendante de manière simultanée, pouvant porter chacune 40 hommes).

     

    Près de 20 millions de tonnes de charbon et autant de remblais, bois et fers de soutènement, en ont été extraits. Ses molettes s’arrêtèrent définitivement de tourner en 1966. C’est à partir de 1971 qu’a été organisé le pompage des eaux dans le puits pour faciliter la continuité de l’exploitation charbonnière à découvert.

    Le puits central a été bétonné en 2005 pour sa mise en sécurité. Aujourd’hui il est le seul chevalement du territoire, ce qui lui confère une haute valeur symbolique.

     

     

    Depuis 2001 l’activité est définitivement arrêtée mais la ville reste très empreinte de son passé minier.
    Decazeville

     

     

     

     

     

    photo de l'office du tourisme    -->
      de Dcazeville

    « Avignon -- fin.Le cirque de Navacelles »

  • Commentaires

    27
    Mercredi 8 Novembre à 11:57
    Xtian

    Pas facile pour les autorités municipales d'attirer les touristes par ici, le cadre n'a rien de super ... mais au moins elles essaient en accueillant les camping-caristes...

    26
    Dimanche 5 Novembre à 13:38

    super beau dimanche bizzzzzzzzz

    25
    Dimanche 5 Novembre à 11:49

    Bonjour DjiDji

    Decazeville a été un arrêt bière lors de mon premier chemin de Compostelle

    Bien sûr nous ne faisions pas du tourisme aussi c'est toujours interessant de revoir en photo

    Belle journée

    Bisous

    24
    Vendredi 3 Novembre à 12:58

    puis joli post biz

    23
    Jeudi 2 Novembre à 19:10

    Salut,

    Je connais car j'étais mineur dans le nord mais on en parlait de Decazeville.

    Bonn ejournée

    22
    Jeudi 2 Novembre à 16:47

    bonjour , ah oui un bel endroit pour les CCars !  et cette ville et région on aime ... !

    quel beau lac !! belle fin de semaine A +

    21
    Jeudi 2 Novembre à 15:52
    renee

    Quel documentaire super intéressant DgiDgi, le nom de la ville est toutefois étrange enfin a mes oreilles si je puis dire comme cela. Bisousss

    20
    Jeudi 2 Novembre à 14:30

    Bonjour Dgidgi,

    Voilà un billet et des photos qui rappelle une époque ....Dont les faits reste encore très visible sur le plaque d'égout de certaine ville

     Mais activité ne fût que définitivement arrêtée en 2001, mais la ville reste très empreinte  de son passé minier.

    Merci du partage...photos et explicatif

    Amitiés

     

     

    19
    Jeudi 2 Novembre à 14:19

    longtemps j'ai cru Decazeville situé dans le Nord. Sans doute à cause de cette histoire minière

    18
    Jeudi 2 Novembre à 13:38

    Même jeune, cette ville a beaucoup d'attraits. 

    Bonne journée.

    17
    Jeudi 2 Novembre à 12:59

    C'était dans les années 68/71

    16
    Jeudi 2 Novembre à 12:58

    Oh que cela me ramène des années en arrière. Il y avait aussi à Decazeville une usine avec des fours réfractaires et la société américaine pour laquelle travaillait, fournissait les briques. Cela ne me rajeunit pas lol.... merci pour ce partage qui a été émouvant pour moi.

    Bonne fin de journée mes amis avec de gros bisous et des caresses à Louna.

    chatou

     

    15
    Jeudi 2 Novembre à 11:34

    hello biz en ce jour gris

    14
    Jeudi 2 Novembre à 10:45

    Une ville où je n'ai fait que passer mais par contre je connais des gens qui y ont vécu pendant des années

    Un bel emplacement pour le c-c ... y a pas foule !

    Merci pour tes explications

    Bises, bonne journée

    13
    Jeudi 2 Novembre à 10:03

    Je connaissais le nom, mais ne savais pas trop où cela se situait...Merci pour cet article qui nous fait connaître cet endroit où les mineurs en ont bien bavé, comme dans toutes les mines...une vie pas du tout enviable, mais à l'époque, il fallait bien travailler et mériter salaire, dans ces contrées...Quand je pense qu'il y en a qui voudraient faire rouvrir les mines de charbon...bises et bonne journée

    12
    Jeudi 2 Novembre à 09:37

    Et pourtant il en faut toujours de ces matériaux

    Jeudissimes gros bisous à vous deux

    11
    Jeudi 2 Novembre à 09:36

    Merci pour cette page d'histoire bien documentée.

    Bises

    Dany

    10
    Jeudi 2 Novembre à 09:27

    Bonjour Dgidgi

    Je ne connais pas du tout mais je vois que vous êtes bien accueillis à cet endroit, ces mineurs en ont vu durant leur vie, vraiment pas marrant mais il fallait gagner sa vie

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    9
    danae
    Jeudi 2 Novembre à 09:05

    Ah les pauvres mineurs comme je les plains, heureusement que la mine est arrêtée . Bisous

    8
    Jeudi 2 Novembre à 08:40

    bonjour

    j'ai visité une mine en alsace, c'est très interessant, ça m'avait beaucoup plu ! passes une belle journée

    7
    Jeudi 2 Novembre à 08:33
    Claudine/canelle
    Merci pour ton article très precis et interessant Je ne connais pas du tout cette ville A visiter c'est sur ! Bises
    6
    Jeudi 2 Novembre à 07:51

    Merci pour ce beau reportage très bien documenté.

    Bon jeudi, humide ... sous mon nez !
    Bisoux, dgidgi

    5
    Jeudi 2 Novembre à 07:38
    PascalXLD

    Merci pour le partage

     

    Bonne journée

    4
    Jeudi 2 Novembre à 06:52

    Nous connaissons bien Decazeville bien sur ! Nous allons souvent dans l'Aveyron, l'un de nos départements préférés dans le Sud ! Bisous les amis.

    3
    Jeudi 2 Novembre à 04:43

    Un cours de géolocalisation yes utile pour les CCcool

     

    2
    Jeudi 2 Novembre à 00:53

    Dure vie de mineur, comme taupe au fond du trou, je découvre, merci les Dgimis, bises

    1
    Mercredi 1er Novembre à 20:30

    ..je connaissais ce nom mais sans y prêter attention.

    Merci de nous avoir conté l'histoire de cette ville à visiter!

    Bises du soir de Mireille du sablon

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :